Comme dit dans l’article sur la vente et la persuasion, savoir persuader est un grand pouvoir. 

Et comme dit l’Oncle Ben à Peter Parker – Spiderman si vous vivez dans une grotte depuis 50 ans – : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. 

La citation qui suit n’était pas prévue dans mon plan de publication. C’est un échange avec un ami coach sportif sur la base du post sur le désir qui a soulevé la nécessité de la décrypter :

« All of us who professionally use the mass media are the shapers of society. We can vulgarize that society. We can brutalize it. Or we can help lift it onto a higher level. » William Bernbach

Nous tous qui utilisons les media de masse de manière professionnelle somme les façonneurs de la société. Nous pouvons vulgariser cette société. Nous pouvons la brutaliser. Ou nous pouvons l’aider à s’élever à un niveau supérieur. 

Spiderman et les valeurs de votre business, citation de William Bernbach : Nous tous qui utilisons les medias de masse de manière professionnelle sommes les façonneurs de la société. Nous pouvons vulgariser cette société. Nous pouvons la brutaliser. Ou nous pouvons l'aider à s'élever à un niveau supérieur.

C’est du « Oncle Ben » version Télérama. 

Un grand pouvoir…

Nous sommes tous des utilisateurs des media de masse. 

Si avant c’était limité aux boîtes qui pouvaient se payer des passages radio ou des spots télé, aujourd’hui n’importe qui peut injecter quelques dizaines d’euros dans des campagnes de pub ciblées en ligne et obtenir le même effet. 

Même si vous n’êtes pas présent sur les réseaux sociaux de manière professionnelle, vous avez tout de même une portée de message qui est immense comparée à ce qui était possible il y a à peine vingt piges. 

Nous devenons donc des amplificateurs

Nous amplifions nos valeurs. Nous amplifions nos croyances. 

Et selon notre degré d’influence, nous contribuons à créer l’adhésion à ces valeurs et ces croyances

À partir d’un certain point, cela contribue à façonner la société

Notre degré d’influence s’appuie sur plusieurs piliers qui doivent être développés dans une stratégie marketing et en particulier :

(*) L’autorité 

(*) L’expertise

Vous devenez une marque dès lors que vous commencez à diffuser un message ciblé. Dès que vous cherchez à faire passer une idée. 

A partir du moment où vous produisez du contenu (articles, vidéos, podcasts), vous commencez à établir votre autorité et votre expertise. 

Qui vous êtes et l’image que vous renvoyez concourent également à renforcer ces deux piliers. 

Où je veux en venir ?

À ce que dit l’Oncle Ben : vous avez de facto une grande responsabilité. 

Le message que vous faites passez et les valeurs qui le sous-tendent vont influencer beaucoup de personnes et contribuer à façonner la société. 

Attention aux valeurs de merde

Avez-vous lu « L’Art subtil de s’en foutre » de Mark Manson ?

Il y a tout un chapitre consacré aux valeurs. Et il oppose très justement les valeurs habilitantes aux valeurs de merde

Pour illustrer son point, Manson raconte l’histoire d’un guitariste de métal. 

Le gars faisait partie du line up originel de Metallica. Un petit groupe qui a connu un succès honorable. 

L’histoire du gratteux commence vraiment quand il se fait virer de Metallica du jour en lendemain, en mode « mec, voilà ton billet retour, rentre chez toi. », remplacé par Kirk Hammett.

Ça aurait pu en rester là mais il a décidé que le sens de sa vie serait de damer le pion à ces traîtres

Il a donc bossé comme un acharné pour créer son groupe et remplir plus de stades que Metallica. 

Lui aussi a connu un petit succès avec ce groupe : Megadeth. 

Il a rempli des stades. Il a fait le tour du monde. 

Il a obtenu tout ce qu’un guitariste peut espérer obtenir de sa carrière professionnelle, quand il réussit à avoir une carrière

Ce qui ne l’empêche pas de se considérer comme un raté (il l’a dit lui même). 

C’est con de se sentir merdique avec un tel succès. 

La raison ? 

Valeur de merde : vouloir battre le groupe d’en face. 

Mesure foireuse du succès. 

Vos valeurs d’entreprise servent de mesure à votre succès

Le problème : quand vous avez un produit / service à vendre et que vous en faites la pub, vous devenez un super diffuseur de vos valeurs

En les diffusant et en influençant d’autres personnes, vous diffusez une certaine idée de ce que doit être le succès. Et ce quel que soit le domaine dans lequel vous intervenez. 

Si vos valeurs sont saines, alors vous allez aider les gens autour de vous. 

Si vos valeurs sont malsaines, alors vous allez faire plus de mal que de bien. 

L’échange qui a donné lieu a cet article concernait une vidéo de promotion du programme d’entraînement d’un coach sportif outre-Atlantique. 

Toutes les techniques d’influence et de persuasion étaient à l’oeuvre. La production pro. Super vente du programme. 

Quel était le problème alors ?

L’esprit du message, et les valeurs qui le sous-tendent. 

Un discours extrêmement superficiel basé sur des valeurs « externes », comme le regard que les autres portent sur vous. 

«  I wanted to take away everyone’s excuses and make getting their dream body a NO BRAINER! »

« dream body » = valeur de merde. 

Diffuser ce genre de valeur conduit à créer de plus en plus d’individus complexés et déprimés. 

Dans le domaine du coaching sportif, par quelle valeur habilitante pourrait-on remplacer « avoir un corps de rêve » ?

Je sais pas, par exemple…

… augmenter sa résilience face au stress

… renforcer son système immunitaire (so 2020)

… se créer une santé à long terme pour profiter de la vie

… développer sa force mentale pour atteindre ses objectifs

… booster sa confiance en soi

Y’a de quoi faire. Dans le bon sens. 

L’éthique et vos valeurs d’entreprise

Via votre produit ou votre service, vous portez une responsabilité. 

Il y a une question d’éthique

Mark Manson définit trois valeurs de merde. J’ajoute que vous ne devriez pas avoir un business construit dessus :

  1. Le plaisir
  2. Le succès matériel
  3. Avoir toujours raison

Comment savoir si une valeur est bonne ?

Voici le filtre qu’il propose : 

  1. Elle doit être ancrée dans la réalité
  2. Elle doit être constructive socialement
  3. Elle doit être immédiate et contrôlable

La valeur « corps de rêve » prise comme fondement viole à peu près les trois

Avoir un business qui tourne, c’est très bien. 

Ma conviction est que ce business doit servir socialement

Une entreprise est là pour apporter des solutions, pas pour créer des problèmes.

Si vous ne savez pas trop où vous en êtes sur vos valeurs d’entreprise, demandez-vous si vous contribuez à une « cause » qui sert la société à long terme. 

Je sais, c’est pas un truc dans l’air du temps le « long terme ». 

Mais justement, c’est urgent de le faire revenir dans la partie. 

Et arrêter de se dédouaner sur l’autel de l’intérêt personnel. 

Si nous travaillons un jour ensemble sur votre marketing, c’est que vous défendez des valeurs saines. 

Cet article fait partie d’une série de 30 posts sur des citations marketing de copywriters. Tous les détails dans le “post zéro”!

Vous voulez attirer les bons prospects et les persuader de devenir vos clients ?

Vous voulez attirer les bons prospects et les persuader de devenir vos clients ?

Inscrivez-vous pour recevoir par mail 15 secrets de marketing de persuasion qui vous aideront à gagner des leads plus qualifiés et à augmenter votre CA.

Merci pour votre Inscription ! Veuillez consulter votre boîte mail pour confirmer. Pensez à vérifier le dossier "spam" et l'onglet "promotions" sur Gmail.

Pin It on Pinterest

Share This